Et Fric-Frac s'offrit à tous

Et ce qui devait arriver arriva! D'abord une rumeur imperceptible dans les marges de l'un ou l'autre commentaire sur certains sites de la galaxie lointaine, ensuite une progressive identification / revendication, le bourgeonnement de faux credos et autres anti-manifestes. Enfin, un blog collectif. Le Fric-Frac Club électrique n'est plus une organisation clandestine célébrant tout et rien, réunis par une seule chose - le saint esprit Thomas Ruggles Pynchon -, non, il s'est transformé en une machine pas encore tout à fait fonctionnelle mais dont on espère qu'elle fera des étincelles. Ou pas.

Il s'agira sans doute de parler un peu plus news, de discuter collectivement de livres individuels, d'éclairer l'obscur autour, de cross-contaminer et, on peut rêver, d'illuminer la morne vie des fourmis de l'interweb. L'individuel reste, les spécificités aussi et si on a de la chance, la sauce prendra et elle sera bonne. Que la main invisible fasse son œuvre.

 

2 commentaires:

  1. g@rp(FFC) said,

    Let it be.

    on 6:32 PM


  2. Lazare said,

    Ma parole G@rp, t'as fait la tournée des Grands Ducs?!? Je te suis à la trace! & vas y que "Let it Be" & que des "Let's Rock" par là & des "I wannaagain people you!"... héhéhé!

    on 9:28 AM


Clicky Web Analytics