Nouvelles d'Espagne depuis l'Inde

A une semaine de mon retour à la maison, pas trop l’occasion de mettre à jour Tabula Rasa mais tout de même quelques nouvelles espagnoles à signaler. Depuis l’Inde, c’est peut-être étrange: les voies du Net sont impénétrables.

  • Goytisolo n’aura donc pas le Cervantes, le plus prestigieux de tous : il est pour le catalan Juan Marsé, sur lequel, coïncidence, Candaya vient de publier un essai, après ceux consacrés à Bolaño, Vila-Matas et Piglia.

A très bientôt.

 

3 commentaires:

  1. Et esperanza aguirre qui était à Bombay avec une délégation d'hommes d'affaires a été critiquée pour avoir "abandonné " une partie des gens qui l'accopagnaient. http://www.elpais.com/articulo/internacional/vi/terroristas/solo/sangre/pisaba/descalza/elpepiint/20081128elpepiint_5/Tes
    Pas très littéraire, j'en conviens

    on 6:11 PM


  2. Claro (FFC) said,

    Dommage que tu sois pas chez toi. Enard est à Bruxelles cette semaine et aurait bien aimé te serrer la pince…

    on 6:41 AM


  3. Oh! Il reste jusque quand? Je serai chez moi samedi...

    on 11:00 AM


Clicky Web Analytics